Categorie

Cinq librairies qui valent le voyage

Cette semaine, l’escapade sera livresque, romanesque, littéraire ! De Bucarest à Buenos Aires, voici cinq librairies remarquables à traverser le monde où boire un café, écouter de la musique, débattre… et lire.

LA LISTE DE LA MATINALE

Que viendraient-ils Bordeaux sans Mollat, Paris sans Shakespeare and Company ou New York sans Strand  ? Dans Les Plus Belles Bibliothèques du monde (272 pages, 39,95 euros), les éditions EPA invitent à un tour du monde de ces temples du livre qui font battre le cœur des cités. Nous en avons choisi cinq, de Maastricht à Bucarest en passant par Buenos Aires, Mexico et un tout petit village gallois.

Boekhandel Dominicanen, la religion du livre à Maastricht

L’église des Dominicains de Maastricht, aux Pays-Bas, a eu une vie tourmentée  : construit dans le plus pur style gothique au XIIIe siècle, elle cesse d’être un lieu de culte à la fin du XVIIIe. Elle est ensuite et successivement un entrepôt, une école ou encore un garage à vélos, avant de devenir une librairie en 2007. Aussitôt classée première du top 10 des plus belles librairies du monde du Guardian, elle s’impose comme une des raisons de découvrir la petite ville néerlandaise, célèbre pour sa foire d’antiquités, le Tefaf – The European Fine Art Fair. En plus des livres, on y trouve des magazines internationaux ou des vinyles, on s’y rend le soir pour un débat, un dîner ou un concert. Le café, avec sa table centrale en forme de croix, occupe l’abside de l’ancienne église. Véritable centre culturel, Boekhandel Dominicanen est la divine surprise de Maastricht.

A Maastricht, sept mille ans d’histoire de l’art

Libris.nl et Visitezmaastricht.fr

El Ateneo Grand Splendid, des livres sur les planches à Buenos Aires

Bouquiner dans une loge, explorer les rayonnages de la corbeille ou de l’ancien parterre… La librairie El Ateneo Grand Splendid à Buenos Aires, la capitale argentine, n’est pas simplement l’occupation par les livres d’un ancien théâtre un peu kitsch du début du XXe siècle. Il s’agit plutôt d’une cohabitation, puisque la scène – désormais occupée par les tables du café – et le lourd rideau cramoisi sont toujours là. Des pianistes se succèdent au clavier pour enchanter les oreilles des amoureux des livres au son d’un air de tango ou d’une sonate de Mozart. De la façade au plafond, tous les éléments du vieux théâtre ont été préservés. Le résultat est une mise en scène des livres qui ressemblent à une éternelle soirée de première.

Vidéo : Houellebecq, superstar des librairies (BFMTV)

Houellebecq, superstar des librairies

VIDÉO SUIVANTE

buenosaires.gob.ar

The Honesty Bookshop, un village dédié aux livres au Pays de Galles

Il faut imaginer un village, Hay-on-Wye, dans le parc national des Brecon Beacons, au Pays de Galles  : 1 500 habitants dont une trentaine de libraires ou bouquinistes et… 50 000 livres à disposition  ! This excentricité toute britannique trouve sa source dans la folie de l’ex-châtelain local, Richard Booth (mort aujourd’hui). Il est l’inventeur du Honesty Bookshop dans les années 1960, une librairie en plein air où l’on prend des livres sur des étagères en accès libre, simplement protégées de la pluie, en échange d’une livre sterling par volume. Pas de caisse, pas de caissier, juste des boîtes où déposer son obole et contribuer ainsi à la restauration du château. Depuis, Booth a fait des émules et un festival du livre tenue chaque année plus de 200 000 curieux dans les rues de Hay-on-Wye. La prochaine édition se tient du 24 au 28 novembre. Une excellente raison de sauter dans le Paris-Cardiff à 30 euros de la compagnie aérienne Vueling.

Haycastletrust.org.com

El Pendulo San Angel, la plus belle des  » cafebrerias  » de Mexico

Un palmier dans une librairie, c’est un peu l’inverse d’une aiguille dans une botte de foin  : on ne voit que lui, surtout quand il s’envole au-delà du plafond, à plus de 10 mètres de haut  ! La dernière née des sept cafebrerias El Pendulo (pour  » café  » et  » librairie « ) s’appelle San Angel et c’est un temple dédié aux livres, élégamment habillé de bois et de lumière tamisée. Située au sud des quartiers centraux de la mégapole de 20 millions d’habitants, El Pendulo San Angel tente le même pari que ses aînées de Polanco ou Condesa  : être un pôle de la vie culturelle du quartier, en multipliant les événements gratuits. En plus du café, des espaces de lecture permettent de profiter de ce havre de paix comme d’une bibliothèque, au cœur de la bouillante capitale mexicaine.

Pendulo.com

Carturesti Carusel, un palais littéraire à Bucarest

L’ancien palais centenaire d’une puissante famille de banquiers roumains, au centre de Bucarest, est devenu en 2015, dès son ouverture, la librairie  » la plus instagrammable du monde « . Il faut dire que la restauration conduite par le studio d’architecture Square One est un chef-d’œuvre de clarté  : balcons ondulants, colonnes immaculées, verrière majestueuse, cette librairie XXL mérite bien son nom de  » carrousel de lumière « . Dégustations de vin ou de spécialités bio, signatures, expositions… comme toutes les grandes bibliothèques du monde, Carturesti Carusel ne se limite pas à la vente de livres. A deux pas, le cloître de l’église Stavropoleos ou le trésor national roumain et ses couronnes conservées au Musée national d’histoire de Roumanie invitent à explorer un quartier en pleine effervescence.

Carturesticarusel.ro et Bucarest.fr

Les plus belles librairies du monde, Editions EPA, 272 pages, 39,95 €