Categorie

Conseil des ministres : le centre médical de Côte-d'Or ressort des tiroirs

Côte-d’Or devrait accueillir à nouveau des travaux pour un National Health Laboratory Services Centre.

Cela fait depuis 2018 qu’on parle d’un  » hub  » médical à Côte-d’Or. Le projet de National Health Laboratory Services Center avait été annoncé une première fois dans le Budget 2018-2019, puis représenté. Ce vendredi 30 juillet, le Conseil des ministres a avalisé sa construction sur le modèle  » Design, Finance, Build and Maintain « .

Dans le communiqué du cabinet, il est précisé que ces nouveaux services comporteront un laboratoire central et une division d’analyse médicale gouvernementale.

Par ailleurs, il est également été question de la construction d’une station de métro supplémentaire au centre commercial de Phoenix sur le tracé Curepipe – Port-Louis, en plus des 19 stations prévues.

Aussi à l’agenda : les hébergements touristiques, le contrôle des prix, la 5G, la Route des esclaves, le Covid-19, les JO et la reconduction de Rashid Hossen à la présidence du Redundancy Board, entre autres.

Ci-dessous, l’instance des décisions ministérielles  :

FAITS MARQUANTS DE LA RÉUNION DU CABINET – VENDREDI 30 JUILLET 2021

Le Cabinet s’est réuni aujourd’hui sous la présidence du Premier ministre, l’Hon. Pravind Kumar Jugnauth. Les faits saillants des délibérations sont les suivants :

1. Le Cabinet a donné son accord à la mise en œuvre du projet de construction d’un Centre national de services de laboratoire de santé sur un modèle  » Concevoir, financer, construire et entretenir  » à Côte d’Or. Les nouveaux services seraient les suivants :

(a) le Laboratoire central de santé comprendrait de nouveaux services/départements tels qu’un département d’immunologie et de génétique, un entrepôt de réactifs/consommables de laboratoire central, des locaux dédiés aux activités d’enseignement clinique et de recherche pour les niveaux de premier cycle et de troisième cycle et le département d’évaluation des dispositifs médicaux ; et
(b) la Division des analystes du gouvernement serait équipée pour offrir des cours de chimie analytique aux agents techniques/scientifiques et des cours spécialisés tels que l’analyse des métaux lourds dans les denrées alimentaires/aliments pour animaux/eau/effluents. Les cours, actuellement non disponibles à Maurice, seraient à la fois théoriques et pratiques avec instrumentation et consisteraient à former de nouvelles recrues pour la Division des analystes du gouvernement, des agents d’autres entités publiques et des particuliers.

2. Le Cabinet a approuvé la promulgation du Règlement de 2021 sur la circulation routière (véhicule de service public, service routier et licence de transporteur). Dans le discours sur le budget 2020/2021, il a été prévu de modifier la loi sur la circulation routière pour permettre aux Licence  » B Carrier  » pour la location de leurs véhicules, y compris pour le transport de marchandises. L’article 84 de la loi sur la circulation routière a été modifié par la loi de 2020 sur les finances (dispositions diverses) afin de prévoir la location d’un véhicule titulaire d’une licence de transporteur privé (licence de transporteur  » B « ) à une autre personne à quelque fin que ce soit, y compris pour le transport de marchandises, autres que la canne à sucre, et sous réserve des conditions que l’Autorité nationale des transports terrestres peut imposer. Ces modifications ont entraîné des modifications corrélatives au Règlement sur la circulation routière (véhicule de service public, service routier et permis de transporteur).

3. Le Cabinet a accepté l’érection d’une station supplémentaire de train léger sur rail (LRT) au centre commercial Phoenix, en plus des 19 stations LRT le long du tracé du LRT de Curepipe à Port Louis, tous les coûts associés étant pris en charge par Ascencia Ltd. et pour Metro Express Ltd et Ascencia Ltd de signer un accord à cet effet.

4. Le Conseil a pris acte de l’état des lieux sur la reprise des activités des hébergements touristiques. Les hébergements touristiques agréés ont été autorisés à reprendre leurs activités à partir du 23 juillet 2021, sous réserve du respect du protocole sanitaire applicable au tourisme intérieur. Au 27 juillet 2021, un total de 138 hébergements touristiques comprenant 91 résidences de tourisme, 32 chambres d’hôtes et 15 hôtels ont informé l’Office du Tourisme de la date de leur entrée en service. Quelque 61 résidences de tourisme, 28 chambres d’hôtes et 11 hôtels ont commencé à fonctionner à partir du 23 juillet 2021.

Durant le week-end des 24 et 25 juillet 2021, des agents de la Régie du Tourisme ont effectué des inspections dans les résidences de tourisme, les chambres d’hôtes et les hôtels. L’Office du tourisme continuerait d’exercer une surveillance dans les hébergements touristiques pour s’assurer que le protocole sanitaire communiqué à tous ses licenciés était bien respecté.

5. Le Conseil des ministres a pris note de l’état de mise en œuvre concernant l’introduction d’une mesure de contrôle des prix pour sept produits de base et l’octroi d’une subvention à titre de compensation aux importateurs pour leur perte de revenus. L’Unité de la consommation du ministère du Commerce et de la Protection des consommateurs a effectué 1 004 contrôles dans différents locaux commerciaux du 12 au 26 juillet 2021 et 94 contraventions se rapportant principalement à des prix plus élevés et à la non-apposition d’étiquettes de prix ont été constatées dans l’ensemble de l’île Maurice.

En ce qui concerne le mécanisme de contrôle des prix à Rodrigues, le Rodrigues Consumer Protection (Maximum Price of Essential Goods) Regulations 2021 a été promulgué pour aligner les prix de ces produits essentiels à Rodrigues sur les nouveaux prix applicables à Maurice à compter du 19 juillet 2021.

6. Le Conseil a pris note du déploiement du système de gestion électronique des files d’attente,  » Mo Rendez Vous « , par le ministère des Technologies de l’information, de la Communication et de l’Innovation dans quatre sites supplémentaires, à savoir les Centres nationaux d’identité de Maurice à Port Louis, Rose Hill et Flacq et le sous-bureau de l’Autorité nationale des transports terrestres dans le bâtiment Emmanuel, Port Louis, en vue d’améliorer la prestation des services publics. Le système qui permet aux citoyens de prendre rendez-vous en ligne, via le portail ou l’application mobile  » Mo Rendez Vous « , devrait être opérationnel sur ces sites au cours de la première semaine d’août 2021. L’objectif ultime est de résoudre le problème des longues files d’attente, offrant ainsi un service public plus efficace.

7. Le Cabinet a pris note que Mauritius Telecom s’est lancé dans le déploiement de la 5ème génération de la technologie de réseau sans fil (5G) et a officiellement lancé le projet le 29 juillet 2021.

8. Le Conseil a pris note des résultats de la première réunion interministérielle du projet de route du travail sous contrat (ILRP) tenue virtuellement le 16 juillet 2021, dans le contexte du 15e anniversaire de l’inscription du site du patrimoine mondial d’Aapravasi Ghat sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. L’ILRP est dirigé par le Comité scientifique international qui comprend 20 membres de 14 pays et comprend également un représentant de l’UNESCO. La réunion interministérielle a été organisée pour donner un nouvel élan et assurer un soutien gouvernemental à l’ILRP. L’objectif était de favoriser la recherche sur les contrats et de diffuser des informations sur le travail sous contrat en tant que phénomène international tout en créant une synergie avec le projet La route de l’esclave.

Le Comité scientifique international a élaboré un plan d’action pour la période 2021 à 2023 afin de promouvoir et de faire connaître l’histoire de l’indenture. L’une des principales priorités du plan d’action de l’ILRP est la création de la base de données internationale sur les migrations de main-d’œuvre sous contrat, ce qui nécessiterait la mise en place d’un comité international dédié avec des représentants des archives nationales des pays participants, des universitaires et des experts en bases de données.

9. Le Conseil a pris note que la composition du Comité national mauricien pour le projet de la route de l’esclave serait revue pour inclure des personnes aux compétences variées, notamment des spécialistes de l’art, de la musique, de l’ethnographie, de l’histoire, des médias, des archives, des musées ainsi que des représentants des ministères. /Départements, ONG et individus intéressés par l’esclavage. Les principaux objectifs du projet La route de l’esclave sont de :

(a) briser le silence et faire connaître universellement, le sujet de la traite transatlantique des esclaves et de l’esclavage dans l’océan Indien, les Caraïbes et les régions méditerranéennes, avec ses causes et ses modalités ;
(b) mettre en lumière les transformations globales et les interactions culturelles qui ont résulté de cette histoire ; et
(c) contribuer à une culture de la paix en favorisant la réflexion sur le pluralisme culturel, le dialogue interculturel et la construction de nouvelles identités et citoyennetés.
Le Comité national mauricien pour le projet de la route de l’esclave serait présidé par le ministre des Arts et du Patrimoine culturel.

10. Le Cabinet a pris note des activités organisées par la Division des droits de l’homme du ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international en collaboration avec les parties prenantes pour marquer la Journée mondiale de l’aide humanitaire 2021 le 19 août 2021. Le thème de cette année est  »  » L’urgence climatique et son impact sur les personnes les plus vulnérables « .

Les activités suivantes seraient organisées :

(a) une affiche serait publiée en collaboration avec le ministère de l’Environnement, de la Gestion des déchets solides et du Changement climatique sur le thème couvrant les types d’urgences climatiques à Maurice, les impacts des groupes les plus vulnérables et les mesures clés en place ;
(b) une conférence radiophonique sur le thème serait organisée en collaboration avec la Mauritius Broadcasting Corporation;
(c) le ministère des Collectivités locales et de la Gestion des risques de catastrophe organiserait un atelier d’une demi-journée pour sensibiliser le responsable des foyers de soins résidentiels situés dans les régions sujettes aux inondations sur la préparation et la réponse aux situations d’urgence en cas de catastrophe ; et
(d) un message sur la Journée mondiale de l’aide humanitaire serait transmis à toutes les parties prenantes pour une diffusion plus large.

11. Le Cabinet a pris note de la situation de la pandémie de COVID-19 qui prévaut dans le monde. Quelque 197 millions de cas ont été signalés dans le monde, dont 178,3 millions de personnes ont été traitées avec succès. En ce qui concerne l’île Maurice, de mars 2020 au 30 juillet 2021, 4.214 cas (y compris les cas importés) de COVID-19 ont été enregistrés. Il y avait 1 870 cas actifs de COVID-19 à Maurice, dont 1 861 cas locaux et neuf cas importés. Des exercices de recherche des contacts et des tests aléatoires sont effectués conformément au protocole établi.

Le Cabinet a également pris note qu’à la suite de la détection de cas positifs de COVID-19 parmi les travailleurs étrangers dans les dortoirs, certains dortoirs ont été désignés comme installation de quarantaine. La situation est suivie de près par le ministère de la Santé et du Bien-être.

Le Cabinet a en outre pris note des progrès du programme de vaccination contre le COVID-19. Au 29 juillet 2021, 676 702 personnes avaient reçu une première dose de vaccin (représentant 54 % de la population). 549 812 personnes avaient reçu une deuxième dose de vaccin (représentant 44 pour cent de la population).

12. Le Conseil des ministres a pris note qu’à la suite de la prolongation de la période de quarantaine, le Premier ministre prendrait une ordonnance en vertu de la Loi sur la quarantaine pour prolonger l’interdiction d’entrée d’aéronefs et de navires à Maurice jusqu’au 31 août 2021, à l’exception des aéronefs et navires tels que il peut approuver. L’Avis aux aviateurs (NOTAM) pour Rodrigues serait prolongé jusqu’au 31 août 2021.

13. Le Cabinet a pris note qu’une délégation de 22 membres comprenant des athlètes, des entraîneurs et des officiels s’est rendue au Japon pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Sept athlètes mauriciens ont participé aux Jeux dans cinq disciplines sportives, à savoir le badminton, la boxe, le judo, la natation et l’haltérophilie. En ce qui concerne la sixième discipline, à savoir l’athlétisme, où Maurice serait représenté, la compétition aurait lieu le 03 août 2021.

14. Le Conseil des ministres a pris note des activités qui seraient organisées par le ministère de la Santé et du Bien-être au cours de la première semaine d’août 2021 pour marquer la Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2021. Le thème de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2021 est  » Protéger l’allaitement  : une responsabilité partagée « .

Le Ministère de la Santé et du Bien-être organiserait un atelier d’une journée sur le thème  » L’allaitement maternel exclusif – Une priorité de santé publique  » pour le personnel médical et paramédical du Ministère et les représentants des ONG, le 4 août 2021 en vue de renforcer la sensibilisation sur l’allaitement maternel.. Des programmes de radio et de télévision seraient organisés pour sensibiliser la population en général aux avantages de l’allaitement maternel.

15. Le Conseil des Ministres a pris note des propositions qui seront faites par le Ministère de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs lors de la réunion d’experts prévue les 9 et 10 août 2021 qui sera suivie de la réunion ministérielle de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l ‘Océan Indien (CJSOI) le 12 août 2021.

16. Le Conseil des ministres a pris note des résultats de la participation du ministre du Travail, du Développement des ressources humaines et de la Formation, du ministre du Commerce et de la Protection des consommateurs à la 109e session de la Conférence internationale du Travail tenue virtuellement en juin 2021 à Genève. Les discussions de la première partie de la Conférence ont porté principalement sur :

(a) le rapport du Directeur général ;
b) Rapports sur l’application des conventions et recommandations par les États membres;
c) l’objectif stratégique de protection sociale (sécurité sociale), dans le cadre du suivi de la Déclaration de l’OIT sur la justice sociale pour une mondialisation équitable; et
d) l’abrogation et le retrait des conventions et recommandations internationales du travail.

Dans son rapport, le directeur général de l’OIT a souligné qu’en raison des dommages sociaux et économiques sans précédent causés par la pandémie de COVID-19, il est devenu impératif que l’OIT concentre son attention sur la tâche de promouvoir une reprise centrée sur l’humain, à la lumière des les leçons apprises. Son rapport a également souligné que le temps de travail mondial a diminué d’environ 9 pour cent par rapport au dernier trimestre de 2019. Lors de son intervention, le ministre du Travail, du Développement des ressources humaines et de la Formation, le ministre du Commerce et de la Protection des consommateurs a remercié l’OIT. et l’Organisation mondiale de la santé pour leur soutien et leurs conseils continus dans la résolution des problèmes liés au marché du travail et à la santé. Il a saisi l’occasion pour soulever une préoccupation particulière sur l’accès aux vaccins et a lancé un vibrant appel pour que les vaccins soient mis à la disposition de tous les pays afin d’assurer des règles du jeu plus équitables dans la course mondiale actuelle aux vaccins.

17. Le Conseil des ministres a pris note de la reconstitution de la Commission de licenciement avec M. Abdool Rashid Hossen comme président.

Remarque : Les décisions du Cabinet sont disponibles sur Internet. L’adresse est

Service d’information du gouvernement
Cabinet du Premier ministre
Port Louis
30 juillet 2021