Le 16 septembre, l’Australie a notifié à la France la rupture du contrat avec l’industriel Naval Group pour la fourniture de 12 sous-marins. Une décision brutale, qui intervient dans un..