Categorie

La Foire internationale du livre de Sharjah enregistre 1,7 million de visiteurs

Le plus grand salon du livre au monde a fermé ses portes samedi après avoir attiré près de 1,7 million de visiteurs au cours de ses 11 jours.

La Foire internationale du livre de Sharjah (SIBF) a accueilli des visiteurs représentant 109 nationalités.

L’extravagance culturelle a réuni 1 632 éditeurs de 83 pays. La 40e édition de la foire, où l’Espagne était l’invitée d’honneur, a dépassé toutes les foires internationales du livre organisées cette année pour devenir la plus grande au monde.

Selon les statistiques publiées par la Sharjah Book Authority (SBA), les femmes représentaient 51,9% des visiteurs du SIBF. Quant aux tranches d’âge, 52,2 % avaient entre 16 et 30 ans; 35,5 pour cent, entre 31 et 45 ; 11,1 %, 46 ans et plus ; et 1,3 pour cent avaient moins de 15 ans.

Environ 20 000 visiteurs sont entrés plus d’une fois dans la foire de 11 jours; tandis que des milliers ont visité la foire trois à sept fois. Certains ont même fait plusieurs visites en une journée.

Le salon a reçu des visiteurs de 109 nationalités, les Émirats arabes unis occupant la première place, suivis de l’Inde, de l’Égypte, de la Syrie, de la Jordanie, du Pakistan, de l’Irak, des Philippines, du Maroc, de la Tunisie, du Maroc et du Soudan.

L’agenda de programmation du SIBF 2021 comprenait plus de 1 000 activités : 440 sessions culturelles ; 355 spectacles, performances, séminaires et ateliers pour enfants ; et plus de 80 représentations théâtrales et de danse d’Europe, d’Asie et d’Afrique.

Pour la première fois, les aspirants illustrateurs, designers et directeurs artistiques ont eu l’opportunité de bénéficier d’une série d’ateliers gratuits et de panels dans le cadre d’un Illustration Survival Corner dédié, organisé en collaboration avec la Foire du livre pour enfants de Bologne.

Le salon a accueilli 85 auteurs et intellectuels de 22 pays. Taleb Al Refai a été élu Personnalité culturelle de l’année lors de cette édition du salon du livre.

Ahmed bin Rakkad Al Ameri, président de la SBA, a déclaré :  » La conclusion du salon du livre ne marque pas la fin mais le début d’un nouveau voyage d’excellence culturelle pour les Émirats arabes unis et la région arabe – un voyage dans lequel les voix distinctes des écrivains et les intellectuels sont entendus et commencent à résonner avec le monde entier. Nous sommes impatients de voir de plus en plus d’esprits créatifs contribuer à l’humanité en atteignant des objectifs de développement partagés grâce à l’appréciation et aux échanges culturels. « 

Le président de la SBA a également déclaré que la forte participation des professionnels de l’édition ainsi que la participation des visiteurs étaient à la fois une  » affirmation de la volonté des générations actuelles et futures d’embrasser les livres et le savoir « .

 » Les bases solides de l’apprentissage établies par les livres resteront fermes face à toutes les adversités ; et les esprits éclairés peuvent s’appuyer sur elle pour favoriser la prospérité pour tous « , a ajouté Al Ameri.